Rechercher






Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil > Départements > Biochimie, Biophysique et Biologie Structurale > Benoit GIGANT & Julie MENETREY : Biochimie Structurale des Microtubules, des Kinésines et de leurs Cargos

Auto-inhibition et Activation des Kinésines

Responsables : Paloma FERNANDEZ-VARELA, Benoît GIGANT et Julie MENETREY

 

En absence de cargos, certaines kinésines sont maintenues dans un état inactif par un mécanisme d’auto-inhibition (Verhey et Hammond, 2009). En général, l’auto-inhibition est la conséquence d’un changement conformationnel important avec la queue de la kinésine qui interagit avec le domaine moteur. La kinésine adopte alors une conformation compacte qui altère le cycle d’hydrolyse de l’ATP et/ou la liaison aux microtubules. L’un des mécanismes qui permet de lever cette auto-inhibition et donc de « ré-activer » la kinésine est le recrutement d’un ou plusieurs cargos. L’interaction du cargo au niveau de la queue dissocie les interactions intramoléculaires de la kinésine qui passe d’une forme inactive repliée à une forme plus étendue capable de se déplacer le long des microtubules. Notre but est d’établir les mécanismes moléculaires à la base de l’auto-inhibition de la kinésine et de la levée d’inhibition via le recrutement de cargos.

Auto-inhibition et activation de la kinésine par le recrutement de cargos
Auto-inhibition et activation de la kinésine par le recrutement de cargos

par MiKiCa - publié le