Rechercher






Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil > Départements > Biologie des Génomes > Mathieu ROUGEMAILLE : Protéines de liaison à l’ARN dans l’expression des gènes et la différenciation cellulaire

Offre d’emploi

Poste d’ingénieur(e) d’étude en biologie moléculaire des ARNs

Régulation de la différenciation sexuelle par les protéines de liaison à l’ARN chez la levure fissipare Schizosaccharomyces pombe

Durée
CDD de 36 mois (12 mois, suivi par 12 mois de renouvellement)
Disponible début 2018

Mission
L’objectif principal de l’équipe est de comprendre le rôle de protéines de liaison à l’ARN dans l’expression des gènes et le contrôle de l’entrée en méiose, un processus de différenciation cellulaire essentiel à la transmission de l’information génétique aux générations suivantes. L’ingénieur d’études aura pour mission de combiner diverses approches expérimentales de génétique de la levure, de biologie moléculaire et de biochimie pour étudier des complexes protéines-ARN. Il/elle devra i) construire des souches de levure (S. pombe) pour muter et étiqueter des protéines endogènes, ii) étudier les effets de mutants sur l’expression des gènes par RT-PCR en temps réel et séquençage à haut débit (RNA-seq), et iii) purifier par affinité des protéines étiquetées pour identifier leurs partenaires protéiques par spectrométrie de masse, et leurs cibles ARN par la méthode de CRAC (UV Crosslinking and Analysis of cDNA). Les méthodes de génétique de la levure pourront également être appliquées à d’autres projets. Le ou la candidate aura aussi un rôle dans l’organisation du laboratoire (gestion des stocks, commandes).

Contexte
La mission aura lieu au sein d’une équipe de recherche dans le département Biologie des Génomes de l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule. L’ingénieur sera en contact étroit avec des chercheurs en interne ainsi que des collaborateurs externes.

Profil / Compétences
- Jeune diplômé d’école d’ingénieur ou de master 2 en biologie moléculaire ou biotechnologie
- Avoir des connaissances solides en génétique de la levure et en biologie de l’ARN
- Maîtriser les techniques classiques de biologie moléculaire (clonage, PCR, …) et les méthodes de purification et d’analyse des ARNs et des protéines.
- Etre méticuleux, rigoureux et organisé
- Avoir des qualités de communication et de pédagogie pour le travail en équipe
- Maîtriser l’anglais technique et scientifique

Contact
Envoyer une lettre de motivation, un CV et les coordonnés de 2 référents à :
Mathieu Rougemaille

par Communication - publié le