Rechercher






Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil > Départements > Biologie des Génomes > Yoshiharu YAMAICHI : Intégrité du génome et de la polarité cellulaire chez la bactérie

Yoshiharu YAMAICHI : Présentation de l’équipe

Notre équipe s’intéresse aux mécanismes et facteurs qui régissent l’organisation subcellulaire et fonctionnelle des cellules bactériennes, et plus particulièrement au développement et à la structuration du pôle cellulaire, ainsi qu’à l’organisation et à la transmission fidèle du génome.

Projet

La formation et la structuration des domaines subcellulaires sont essentielles à divers processus cellulaires, et ceci, même dans des organismes unicellulaires assez simple comme les bactéries. Notre laboratoire s’intéresse à l’exploration des facteurs et mécanismes qui régissent l’organisation subcellulaire et fonctionnelle des cellules bactériennes, et plus particulièrement au développement et à la structuration du pôle cellulaire, ainsi qu’à l’organisation et à l’intégrité du génome.

Nous nous intéressons plus spécifiquement à : (A) l’organisation des pôles cellulaires, qui constituent des domaines subcellulaires clés, souvent critiques pour la mobilité, la chimiotaxie et la ségrégation chromosomique ; (B) à l’organisation des chromosomes qui forment des structures condensées appelées nucléoïdes ; et (C) au réseau génétique qui interagit avec les processus cellulaires.

Nous utilisons comme organisme modèle Vibrio Cholerae, une bactérie gram négative mobile, en forme de tige avec un flagelle unipolaire. Contrairement à d’autres bactéries, le génome de V. cholerae est divisé en deux chromosomes circulaires qui possèdent pour l’initiation de la réplication et la ségrégation chromosomique, des systèmes spécifiques de réplicons. De plus, V. cholerae a une capacité de croissance rapide, sans erreur de ségrégation des chromosomes.

Comme V. cholerae est l’agent responsable du choléra, nos études ont aussi des implications dans la pathogenèse : en effet, la mobilité et la chimiotaxie sont connues pour avoir une importance dans la pathogenèse et la capacité de multiplication est un des facteurs les plus importants dans la virulence.

Nous explorons les frontières de la biologie cellulaire bactérienne. En effet, lors de nos recherches sur les dynamiques chromosomiques et les modifications de l’ADN, une ADN-méthyltransferase (MTase) a retenu notre attention. Comme nous avons découvert le rôle de cette MTase sur son vecteur, un plasmide transmissible portant aussi un gène de multi-résistance aux médicaments, nous travaillons aussi sur le transfert horizontal de gènes. Plus particulièrement, nous nous intéressons à (D) la maintenance (ségrégation fidèle), la méthylation et le transfert horizontal des gènes de ce plasmide. Comme ce plasmide code aussi pour les gènes de multi-résistances aux antibiotiques, ce projet entre aussi dans la prévention de la dissémination de résistance multiple aux medicaments.

N’hésitez pas à nous contacter pour un éventuel projet ou une demande de poste.

Mots clés :

Vibrio cholerae, organisation subcellulaire, Dynamiques chromosomique, Polarité Cellulaire, Chimiotaxie et mobilité, Transfert horizontal de gènes, Maintenance, répartition et ségrégation plasmidique, Système parABS, MTase et méthylation de l’ADN, Beta-lactamase à spectre élargi (BLSE) et résistance multiple aux drogues

Contact :


YAMAICHI Yoshiharu [Chargé de Recherche - CNRS]
Equipe Yamaichi Y. - Intégrité du génome et de la polarité cellulaire chez la bactérie [Responsable]
01 69 82 3214 Gif - Bât 26

publié le , mis à jour le