Rechercher






Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil > Départements > Biochimie, Biophysique et Biologie Structurale > Herman VAN TILBEURGH : Fonction et Architecture des Assemblages Macromoléculaires

Maturation et dégradation de l’ARN. Etude de la RNaseZ(L), la forme longue de l’enzyme de levure.

Principal investigators : Ines Gallay & Herman Van Tilbeurgh

Collaboration

C. Condon, IBPC, Paris

Project

La RNase Z est une protéine essentielle et hautement conservée dans les trois royaumes biologiques : bactéries, archées et les eucaryotes. C’est une 3’ endonucléase, qui clive le précurseur de l’ARNt auquel manque le motif CCA situé immédiatement après la base discriminatrice.

Deux formes de la RNaseZ sont identifiées chez les eucaryotes : une forme courte RNaseZ(C) et une forme longue RNaseZ(L) absente chez les bactéries et orthologue de la ELAC2. La protéine ELAC2 et les autres orthologues chez les eucaryotes sont constitués de deux domaines : un domaine C-terminal qui possède une activité tRNase Z et un domaine N-terminal qui est enzymatiquement inactif, mais qui peut moduler la spécificité du domaine C-ter. Ces domaines sont structurellement homologues de la forme courte bactérienne, telle que la RNase Z de B. subtilis, une enzyme bien caractérisée et pour laquelle nous avons résolue, en collaboration avec C. Condon, la structure cristallographique de la protéine seule et en complexe avec des analogues de substrats (1,2).

ELAC2p est détectée dans plusieurs lignées cellulaires de cancers, mais le rôle que les variantes de séquence de ELAC2 peuvent jouer dans la genèse du cancer de la prostate n’est pas clair. La RNaseZ(L) de S. cerevisiae a été identifiée en complexe ternaire avec les protéines NUC1 et YMR099c. NUC1 est l’endonucléase orthologue de la EndoG humaine, elle est impliquée dans la recombinaison de l’ADN mitochondrial et dans l’apoptose cellulaire, suite à sa translocation vers le noyau. La protéine YMR099c c’est une mutarotase hexose-phosphate, caractérisée précédemment dans notre équipe (3). Le rôle biologique de ce complexe ternaire n’est pas connu. Le but de ce projet est de démêler la structure et la fonction de ce complexe ternaire par une combinaison d’approches cristallographiques, biochimiques et génétiques.

Bacterial RNAse Z and tRNA
Structure of the short form of bacterial RNAse Z in complex with tRNA

References

1) I. Li de la Sierra-Gallay, O. Pellegrini, C. Condon, « Structural basis for substrate binding, cleavage and allostery in the tRNA maturase RNase Z », Nature Volume : 433 Issue : 7026 Pages : 657-61 Published : 2005-Feb-10 (Epub 2005 Jan 16)
2) O. Pellegrini, I. Li de la Sierra-Gallay, J. Piton, L. Gilet, et C. Condon, « Activation of tRNA Maturation by Downstream Uracil Residues in B. subtilis », Structure. 2012 Oct 10 ;20(10):1769-77.
3) M. Graille, J-P Baltaze, N. Leullio, D Liger, S. Quevillon-Cheruel and H. van Tilbeurgh. « Structure-based Functional Annotation YEAST ymr099c CODES FOR A D-HEXOSE-6-PHOSPHATE MUTAROTASE », J Biol Chem. 2006 Oct ;281(40):30175-85.

Contacts


LI DE LA SIERRA-GALLAY Inès [Ingénieur de Recherche - CNRS]
Equipe Van Tilbeurgh H. - Fonction et Architecture des Assemblages Macromoléculaires
Cristallisation [Responsable Technique]
01 69 15 79 66 Orsay - Bât 430


VAN TILBEURGH Herman [Professeur - UPSud]
Equipe Van Tilbeurgh H. - Fonction et Architecture des Assemblages Macromoléculaires [Responsable]
Cristallisation [Responsable Scientifique]
01 69 15 31 55 Orsay - Bât 430

publié le , mis à jour le