Rechercher






Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil

23 février 2018: 1 événement

  • Département Biologie Cellulaire

    Vendredi 23 février 11:00-12:00 - Mikael MOLIN - Department of Chemistry & Molecular Biology, University of Gothenburg, Göteborg, Sweden, invité par Benoît D'AUTREAUX

    Hydrogen peroxide-stimulated longevity - or why light and caloric restriction may extend your life

    Lieu : Auditorium - bâtiment 21 - campus de Gif-sur-Yvette

    En savoir plus : Département Biologie Cellulaire

23 février 2018: 1 événement

  • Département Biochimie, Biophysique et Biologie Structurale

    Vendredi 23 février 14:00-18:25 - Danni LIU - Equipe OCHSENBEIN, I2BC

    Rôle des chaperons d’histones dans la réplication et réparation de l’ADN

    Résumé : La chromatine chez les eucaryotes, porte des informations génétiques et épigénétiques. Les mécanismes garantissant le maintien de ces informations lors de la division cellulaire ou la réparation de l’ADN sont encore mal connus et ils constituent l’enjeu principal du projet de thèse. Plus particulièrement, l’objectif du projet de thèse est de chercher à comprendre comment les chaperons d’histones coordonnent leur action avec des partenaires associés à la fourche de réplication pour conserver les marques épigénétiques portées par les histones parentales et les reporter sur les histones nouvellement synthétisées. Cette thèse décrit précisément comment ASF1 (Anti Silencing Function 1) coopère avec le complexe CAF-1 (Chromatin Assembly Factor 1) et la sous-unité de l’hélicase réplicative MCM2 (Mini Chromosome Maintenance 2), pour la prise en charge des H3-H4 dans la réplication et la réparation de l’ADN. La thèse s’intéresse également à la régulation de l’activité de ces chaperons d’histones par des kinases activées suite à des stress réplicatifs ou des dommages de l’ADN. En particulier nous avons cherché à mieux comprendre comment l’ajout de groupements phosphate sur ASF1 par une enzyme appelée TLK (Tousled Like Kinase) module son activité au cours du cycle cellulaire et en réponse aux dommages de l’ADN. La caractérisation de l’importance des sites phosphorylés sur les propriétés de liaison du chaperon, permet de mieux comprendre le rôle joué par différent forme d’ASF1 dans l’assemblage des histones sur l’ADN et le maintien des informations épigénétiques. Le travail de thèse contient d’analyses biochimiques et structurales par une combinaison de techniques (SEC-MALS, AUC, ITC, RMN, cristallographie des rayons X) et d’analyses fonctionnelles sur des modèles cellulaires.

    Lieu : Amphithéatre Bloch, rez de chaussée Bât.772 - lieu-dit L’Orme des Merisiers
    Route de l’Orme
    91190 Saint-Aubin.

    En savoir plus : Département Biochimie, Biophysique et Biologie Structurale