Rechercher






Nos tutelles

Nos partenaires


Accueil > Nous
rejoindre

Offres d’emploi

Two-year post-doctoral position
A 2-year post-doc position (funded by ANR Jeune Chercheur Jeune Chercheuse) is available from summer 2020 in the new team of Angélique Déléris to explore the epigenetic regulation of transposable elements in Arabidopsis thaliana in particular after their activation by biotic stress.
The study will use a wide range of technologies in epigenetics, molecular biology and cytology.
The Genome Biology department of I2BC has a long-standing expertise in cell biology, molecular biology, genomics, genetics, biochemistry, and studies a variety of models among which Arabidopsis thaliana. The institute has ten in house technological platforms, including DNA sequencing, bioinformatics, proteomics, imaging, plant culture, etc....It is located within the campus of CNRS in Gif-sur-Yvette, about 45 minutes south of Paris.
We are looking for independent researchers with good communication skills, who are open minded, and with a good team spirit. A strong background in molecular biology techniques is required ; a background in plant epigenetics or gene regulation is preferred. Experience with cell imaging would be helpful, but is not required. A computational background (or willingness to learn basic computational methods) is also a plus.
This offer will appear formerly in CNRS Job news at https://emploi.cnrs.fr.
Application, including a detailed CV, a brief summary of research interests, and names and addresses of two referees, could already be addressed by mail to Angélique Déléris



Poste d’assistant ingénieur disponible à l’ I2BC, Gif Sur Yvette (à 20 km de Paris - FRANCE)
Un poste d’assistant ingénieur de 12 mois est disponible à partir de début 2020 pour étudier les machines plastidiales impliquées dans la maturation de RbcL dans le groupe « Maturation des protéines, Destiné cellulaire et thérapeutique » à l’I2BC à Gif Sur Yvette (https://www.i2bc.paris-saclay.fr/spip.php?article1).


Contexte
Les chloroplastes (Cp) ont évolué à partir de procaryotes engloutis, très probablement des cyanobactéries qui vivaient autrefois comme des organismes indépendants. Ainsi, pour de nombreux aspects, les chloroplastes ressemblent beaucoup plus aux bactéries. Néanmoins, le nouveau résident cellulaire a rapidement évolué en acquérant des caractéristiques originales et uniques telles que la perte ou le déplacement de la majorité des gènes dans le noyau de l’hôte, alors qu’il ne restait que 80 gènes codant pour une protéine dans l’organelle.
Toutes les protéines localisées dans les chloroplastes codées par le génome nucléaires ou par le génome du plaste subissent de nombreuses modifications co-et post-traductionnelles (CTM et PTM). Cela implique que les deux types de modifications peuvent fournir un contrôle substantiel de la stabilité, de l’accumulation, de l’activité, de l’assemblage et de la compartimentation. Cependant, les CTM et les PTM des protéines plastidiques et de leurs modificateurs catalytiques n’ont pas été explorés de manière intensive à ce jour. Cela est particulièrement vrai pour les modifications de protéines N-terminal (NPM).
Le NPM le plus ancien est l’excision essentielle de la méthionine N-terminale (NME). L’NME correspond à l’élimination du premier acide aminé incorporé dans une chaîne peptidique naissante (iMet). Dans les plastes, les MetAP, les modificateurs spécifiques responsables de l’excision iMet, assurent l’NME. Néanmoins, un certain nombre d’exceptions aux règles NME établies existent dans le plaste, ce qui suggère que les pMetAP pourraient fonctionner différemment des MetAP caractérisés précédemment. Il convient de noter que le mécanisme de maturation le plus inhabituel et complexe du N-ter de l’une des sous-unités (RbcL) de l’enzyme RuBisCO, qui est le composant majeur du cycle de Calvin-Benson et la protéine la plus abondante sur Terre, est encore une énigme depuis des décennies ainsi que son implication sur l’activité, l’assemblage, la localisation ou l’interaction avec des partenaires de RubisCO.


Projet
L’objectif de ce projet d’un an est d’élucider les machines plastidiques uniques impliquées dans la maturation de la RbcL. Pour ce projet, nous recherchons un assistant ingénieur possédant une solide expertise en biologie moléculaire, en biochimie des protéines et en enzymologie. Une expérience dans les techniques ciblées par spectrométrie de masse,d’ enrichissement de la modification post-traductionnelle sera apprécié. La personne sélectionnée sera chargée de la caractérisation biochimique des modificateurs de MNP et de l’analyse de l’impact des MNP sur RuBiscCO chez E. coli. La personne recrutée sera formée à l’utilisation de nos pipelines / méthodes internes pour la caractérisation et la quantification N-terminales par protéomique, l’évaluation enzymatique NAT et MetAP et l’analyse d’échantillons de partenaires par MS. Le candidat retenu devra être capable de réaliser les expériences de manière autonome, d’analyser et d’interpréter les données émergentes. Le candidat idéal devrait être très motivé et capable d’avoir un sens aigu des relations et de l’organisation. La maîtrise de l’anglais est préférable.


Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Carmela GIGLIONE

Carmela Giglione PhD
Maturation des protéines, devenir des cellules et thérapeutique
Institut de biologie intégrative de la cellule (I2BC)
CNRS UMR9198, Bâtiment 21, 1 avenue de la Terrasse
F-91198 Gif-sur-Yvette Cedex, France
Courriel : carmela.giglione i2bc.paris-saclay.fr
Tel : 01 69 82 46 44
http://www.i2bc.paris-saclay.fr/spip.php?article130


Pour postuler, il faut :
• un CV
• Coordonnées complètes d’au moins deux références


Sélection de publications de l’équipe :
- Castrec B, et al (2018) Structural and genomic decoding of human and plant myristoylomes reveals a definitive recognition pattern. Nat Chem Biol 14 : June 11, DOI : 10.1038/s41589-018-0077-5
- Majeran W, et al (2018) Targeted profiling of A. thaliana sub-proteomes illuminates new co- and post-translationally N-terminal Myristoylated proteins. Plant Cell 30 : 543–562
- Bienvenut WV, Giglione C, Meinnel T (2015) Proteome-wide analysis of the amino terminal status of Escherichia coli proteins at the steady-state and upon deformylation inhibition. Proteomics 15 : 2503-18
- Bienvenut WV, Giglione C, Meinnel T (2017) SILProNAQ : A Convenient Approach for Proteome-Wide Analysis of Protein N-Termini and N-Terminal Acetylation Quantitation. Methods Mol Biol 1574 : 17-34
- Bienvenut WV, et al (2017) EnCOUNTer : a parsing tool to uncover the mature N-terminus of organelle-targeted proteins in complex samples. BMC Bioinformatics 18 : 182
- Linster E., et al (2015) Downregulation of N-terminal acetylation triggers ABA-mediated drought responses in Arabidopsis. Nat Commun 6 : 7640
Xu F., et al (2015) Two N-terminal acetyltransferases antagonistically regulate the stability of a nod-like receptor in Arabidopsis. Plant Cell 27 : 1547-62
- Dinh, T.V et al (2015) Molecular identification and functional characterization of the first Nα-acetyltransferase in plastids by a global acetylome profiling test, Proteomics, 15, 2426-2435
- Bienvenut, W.V., et al (2012) Comparative large-scale characterisation of plant vs. mammal proteins reveals similar and idiosyncratic N-alpha acetylation features. Mol. Cell. Proteomics, 11 : M111 015131



Nous n’avons actuellement aucune autre offre d’emploi à vous proposer.
Vous pouvez toutefois joindre directement la personne identifiée comme contact dans l’équipe qui vous intéresse si vous souhaitez déposer une candidature spontanée.

par Communication - publié le