Rechercher






Nos tutelles

Nos partenaires


Accueil > Départements > Virologie > Pascale BOULANGER : Bactériophage T5

Offres d’emploi ou de stage

Proposition de stage de M2

Identification de la recombinase du bactériophage T5

Les génomes de bactériophages (virus qui infectent les bactéries) recèlent de nombreux gènes aux fonctions encore inconnues qui pourraient être exploitées pour des innovations biotechnologiques. Notre laboratoire étudie les mécanismes précoces d’infection de la bactérie Escherichia coli par le phage virulent T5 (1). Comme pour près de 43% des phages ayant un génome de plus de 20kb, aucune recombinase n’a encore été identifiée chez T5 (2), alors que ces enzymes, qui catalysent les évènements de recombinaison au sein de l’ADN, jouent un rôle essentiel dans la circularisation, la réplication et la réparation du génome chez de nombreux phages.

L’objectif de ce stage est d’identifier le ou les gènes du phage T5 qui sont nécessaires et suffisants pour effectuer la recombinaison homologue. Nos résultats préliminaires suggèrent que l’activité recombinase est codée dans la région du génome viral où se trouvent les 17 gènes précoces. Dans une première approche, nous comparerons la fréquence de recombinaison des phages de type sauvage et des phages mutants portant différentes délétions dans cette région. Pour détecter les phages recombinants, nous avons développé un test qui utilise le gène lacZ flanqué de séquences virales comme matrice de recombinaison. Les phages recombinants produisent des plages de lyse bleues lorsque les bactéries sont cultivées en présence de X-Gal. Dans une seconde approche, nous utiliserons un test de recombinaison in vivo permettant de détecter si les gènes viraux clonés sont capables de favoriser la recombinaison d’un gène chromosomique d’E. coli en utilisant un oligonucléotide comme matrice.

L’identification des gènes de T5 impliqués dans la recombinaison pourrait permettre de définir une nouvelle famille de recombinases virales.

Références
(1) Davison, 2015, Bacteriophage, doi : 10.1080/21597081.2015.1086500
(2) Lopes et al, 2010, Nucleic Acids Research, DOI : 10.1093/nar/gkq096

Merci de contacter Pascale Boulanger et Ombeline Rossier si vous êtes intéressé(e).

Autres opportunités

Si vous êtes intéressé(e) par d’autres possibilités de rejoindre l’équipe, veuillez contacter Pascale Boulanger.

par T5PHAG - publié le , mis à jour le