Rechercher






Nos tutelles

Nos partenaires


Accueil > Départements > Microbiologie > Jean-Luc PERNODET : Microbiologie moléculaire des Actinomycètes

Biosynthèse de métabolites spécialisés

Nous nous intéressons notamment au métabolisme spécialisé global d’une souche, Streptomyces ambofaciens. Nous nous intéressons également à la biosynthèse de certaines familles de métabolites spécialisés, les pyrrolamides et les dicétopipérazines.

Au cours des dernières décennies, la connaissance du métabolisme spécialisé bactérien a considérablement progressé. Des avancées dues notamment au développement des méthodes OMIQUES (génomique, transcriptomique, métabolomique…) Le séquençage de nombreux génomes de Streptomyces a montré que ces bactéries possèdent plusieurs dizaines de groupes de gènes dirigeant la biosynthèse de métabolites spécialisés. Ces gènes sont préférentiellement localisés dans les extrémités du chromosome linéaire, régions très variables entre espèces de Streptomyces et susceptibles d’évoluer rapidement.

 

Répertoire du métabolisme spécialisé de Streptomyces ambofaciens

Streptomyces ambofaciens ATCC23877 a été isolée du sol de Péronne. Elle est connue depuis une soixantaine d’années pour produire les spiramycines (I, II et III), utilisées comme antibiotiques en médecine humaine, et la congocidine (nétropsine), isolées dans les années 1950. Nous avons séquencé le génome de cette souche en collaboration avec l’équipe de Pierre Leblond et de Bertrand Aigle. L’analyse de ce génome a montré S. ambofaciens possède 25 groupes de gènes du métabolisme spécialisés, dont un grand nombre sont maintenant connus. Nous cherchons maintenant à explorer de façon la plus exhaustive possible le métabolisme secondaire de S. ambofaciens en utilisant toute une palette d’approches, incluant en particulier des approches de type OMIQUES et d’exploration des génomes.

 

Biosynthèse des pyrrolamides

Les pyrrolamides (la congocidine, la distamycine, les kikumycines ou les pyrronamycine par exemple), forment une famille de métabolites produits par des Streptomyces ou des actinobactéries apparentées. Ils possèdent de nombreuses activités biologiques (antivirales, antibacteriales, antitumorales or anthelmintique par exemple). Les deux membres les mieux caratérisés de cette famille sont la congocidine et la distamycine. Isolées il y a soixante ans, elles continuent de susciter beaucoup d’intéret du fait de leur capacité à se lier sélectivement à l’ADN, dans le petit sillon.

 

Nous avons caractérisé plusieurs groupes de gènes de biosynthèse de pyrrolamides, en commençant par celui dirigeant la biosynthèse de la congocidine chez Streptomyces ambofaciens. Nous avons depuis caractérisé les groupes de gènes de biosynthèse de la distamycine et de l’anthelvencine.

par ACTINO - publié le , mis à jour le